www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Cantal

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Carte Scolaire / CTA / CTSD - CDEN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 septembre 2014

CTSD de rentrée du mardi 2 septembre 2014

Veuillez trouver ci-dessous le compte-rendu du CTSD du 2 septembre 2014, accessible à toutes et tous sans identifiant ni mot de passe !

***********************************

En disant ceci, la FSU ne cherche pas à lancer une énième polémique syndicale, mais rappelle que les délégués du personnel sont les élus de toute la profession et qu’à ce titre, nous devons rendre compte de toutes les commissions auxquelles nous siégeons de manière publique et transparente.

Nous assumons totalement cette différence de point de vue par rapport à l’UNSA. Plutôt que de filtrer l’accès aux compte-rendus nous avons fait le choix de rendre publique les contenus des délibérations en prenant la précaution de privilégier l’anonymat des personnels dans nos écrits.

Elus par la profession, nous représentons toute la profession : syndiqués comme non-syndiqués, sympathisants comme non-sympathisants.

***********************************

Présents :

- Mme Rémer, IA-DASEN ; M. Didier, Secrétaire Général

- Mme Gallier, Mme Vedrenne, DETAB

- Mme Carlux (Saint-Flour), Mme Charbonnier (Mauriac), Mme Dumont (Aurillac 1), M. Unal (Aurillac 2), M. Faure (Aurillac 3), IEN

- M. Burnouf, M. Joulia, M. Loubière, M. Maury, FSU

- M. Sanudo, UNSA

- M. Bec, CGT

L’IA nous indique que la rentrée s’est bien passée : aucun problème non-prévu n’est venu la perturber… L’IA rappelle que la convention de carte scolaire ne prévoit pas d’ajustements à la rentrée, l’objet de cette réunion étant de réajuster des moyens mineurs en postes.

Le poste de CPC-EPS pour la circonscription d’Aurillac 3 n’étant pas pourvu, celui-ci est gelé. L’IA affecte un personnel brigade pour 2 demi-journées par semaine pour venir en appui de la CPC généraliste, chargée, mais on pourrait dire surchargée, de colmater les brèches ! Ce remplaçant sera utilisé pour aider au travail administratif mais pas sur le volet pédagogique. On voit mal comment le travail de conseiller pédagogique pourra se faire dans de bonnes conditions. Soyons rassurés, l’IA ne s’en satisfait pas et compte bien susciter des vocations pour l’année prochaine…

2 postes non pourvus (CLIS Ydes et Maître E Frères Delmas) seront occupés par des brigades. L’administration a préféré affecter des brigades sur ces 2 postes afin de conserver les remplacements des personnels en CLM (congé longue maladie) pour les nouveaux PES, notamment sur la circonscription de Saint-Flour.

2 PES stagiaires issus du concours rénové ayant déjà validé leur master2 sont donc disponibles à temps plein pour assurer des décharges de direction. Soient 2 ETP (équivalent temps plein) au lieu d’1 prévu.

L’UNSA dénonce la situation de l’école de Naucelles. Le maire impose à l’équipe pédagogique de placer le ½ poste supplémentaire les matins, afin de favoriser les conditions de scolarisation en maternelle. A cela s’ajoute une non compensation des décharges de direction et syndicale sur l’école. Les collègues déchargées, dans le souci de ne pas entraver le déroulement du service, ont décidé de prendre leur décharge 2 après-midi par semaine à condition d’une compensation horaire. Le courrier envoyé en juin n’a toujours pas eu de réponse.

Pour la FSU, en terme de quotité de service, en fonction des nouveaux horaires, le ½ poste couvre un temps supérieur à un ½ temps. Cela montre clairement que cette école nécessite l’ouverture d’un 8ème poste de manière pérenne. Deuxièmement, il est urgent que l’administration rappelle aux maires leurs prérogatives. De plus en plus de maires font preuve d’une ingérence problématique dans le fonctionnement des écoles. Enfin, les heures de décharges doivent impérativement être respectées, et une réponse rapide devra être donnée à l’équipe et aux personnels concernés.

L’UNSA évoque aussi l’effectif chargé de la classe unique de Lugarde. 18 élèves au lieu de 14 prévus par l’administration. Il « regrette » d’avoir souhaité le retrait d’un poste lors des opérations de carte scolaire du printemps dernier.

Pour le second degré, peu d’ajustements ont été faits. Des services ne sont pas pourvus encore pour certains collèges et la tension sur Aurillac devrait diminuer ! La FSU, demande qu’il y ait un CDEN rapidement pour faire un point bilan précis de la rentrée.

La FSU pointe du doigt les problèmes liés à la vie scolaire : l’administration demande aux personnels contractuels précaires de rallonger leurs services bénévolement pour masquer le manque cruel de moyens. L’année passée a vu certains de ces personnels exercer des temps de service allant bien au-delà de ce qu’autorise le code du travail, accumulant parfois près de 50h par semaine. Cette situation inacceptable a été évoquée en audience auprès du Recteur d’Académie. L’administration profite de la situation précaire de ses personnels abusivement. La FSU souligne que l’administration serait mise en défaut si ces personnels faisaient valoir leur droits au tribunal administratif.

La CGT lit une lettre des personnels s’inquiétant pour l’avenir de l’EREA, fragilisé un peu plus chaque année. L’administration tente de nous rassurer en indiquant que le Rectorat tient à cet établissement et veut renforcer ses fondations…

Vos représentants FSU Emeric Burnouf, Bruno Joulia, Denis Loubières, Lionel Maury

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 15

Bâtiment de l’Horloge 7, place de la Paix 15000 AURILLAC

Tel : 04 71 64 03 35 Fax : 04 71 64 00 17 Email : snuipp15


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Cantal, tous droits réservés.