www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Cantal

Vous êtes actuellement : Le syndicat  / Elections Professionnelles 2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • Résultats élections professionnelles 2014
    PDF - 242.8 ko
    Télécharger

Dans la même rubrique

12 décembre 2014

Résultats des élections professionnelles

Communiqué du SNUipp-FSU 15

Les résultats des élections professionnelles sont maintenant connus pour l’ensemble de la fonction publique. La FSU et le SNUipp restent très largement majoritaires au niveau national dans l’éducation mais ils accusent une baisse de 4 à 5%. Ce recul se fait au profit de FO et du SNALC. Pour l’anecdote, c’était le vœu du collectif Racine, « think tank éducation » du Front National, qui avait appelé à voter pour ces deux syndicats. Leur progression était prévisible et attendue. FO tire donc son épingle du jeu dans ces temps de crise où l’affichage et les postures tendent à séduire plus que la cohérence. FO sait communiquer et négocier les virages pour clamer ce que les salariés veulent entendre. Les syndicats les plus proches de la FSU que sont SUD et CGT stagnent voire accusent aussi un léger recul.

Ce qui surprend, c’est le fait que l’UNSA réussisse à se maintenir dans un contexte de défiance de leurs alliés socialistes. Beaucoup prédisaient une sanction pour l’UNSA dans l’Education Nationale. Cette organisation a fait le choix dès le début du mandat Hollande d’assurer le service après-vente du Ministère. Les espoirs déçus dans l’éducation n’ont pas impacté l’UNSA.

Dans le Cantal, pour le premier degré, la situation est singulière. FO progresse moins qu’au niveau national (+ 1%). Le SE-UNSA gagne 11%. Le SNUipp-FSU dévisse de 13% et reste majoritaire pour seulement 7 voix. Ce résultat est surprenant. Au-delà des effets certains d’une campagne efficace du SE-UNSA cela nous interroge aujourd’hui fortement au SNUipp-FSU. Lors du scrutin de 2011, le SNUipp avait progressé de 9% dans le Cantal. Globalement, les candidats de 2011 se retrouvaient sur les listes déposées par les organisations syndicales en 2014. Le SNUipp 15 n’a pas pris de position diamétralement opposées aux positions nationales mais il est fortement sanctionné dans le Cantal.

C’est un coup dur pour les militants et les élus du SNUipp qui consacrent, au quotidien, de l’énergie et du temps au service de la profession et des mandats FSU de transformation de l’école. Si cette sanction s’était opérée au profit de la CGT et de SUD, nous aurions certainement accepté cette remise en question plus facilement car elle mettait en cause les personnes mais pas les idées. Mais ce n’est pas le cas. Suite aux mauvais résultats du SNUipp, l’arc syndical de lutte FSU/CGT/SUD est affaibli. Et, c’est le syndicat le plus en phase avec la politique actuelle qui progresse. Les professeurs des écoles cantaliens ont sanctionné aujourd’hui ceux qu’ils avaient choisis en 2011 et choisi en 2014 ceux qu’ils sanctionnaient depuis près de 20 ans. Malgré l’aspect surprenant de ces résultats et la déception, les militants et les élus SNUipp-FSU acceptent de regarder cette réalité et de se remettre en cause. Plus que jamais il nous faudra convaincre. Convaincre qu’un autre projet pour l’école est possible. Convaincre que le syndicalisme repose sur des idées et des mandats qui ne doivent pas évoluer en fonction des forces politiques qui nous dirigent. Convaincre que la défense des personnels ne peut se faire qu’en toute transparence et dans le respect des intérêts collectifs. S’il faut redoubler d’efforts à ce niveau, nous le ferons mais nous ne tomberons pas dans le piège de l’individualisme, du renoncement et du clientélisme.

Dans la fonction publique, c’est à l’Education Nationale et dans l’Enseignement Supérieur que l’abstention a été la plus forte. Cela aussi est alarmant. La profession enseignante est-elle en train de sombrer dans la désillusion et l’individualisme. C’est un risque et c’est cela que le SNUipp-FSU doit combattre.

Dans l’éducation, ce sont les personnels de direction et les inspecteurs qui ont le plus voté. Pour qui ? Pour l’UNSA… à 67 et 68%. Les enseignants cantaliens partageraient aujourd’hui la même vision de l’école que leurs supérieurs hiérarchiques ? A nous, maintenant, de convaincre que d’autres alternatives sont possibles.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 15

Bâtiment de l’Horloge 7, place de la Paix 15000 AURILLAC

Tel : 04 71 64 03 35 Fax : 04 71 64 00 17 Email : snuipp15


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Cantal, tous droits réservés.