www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Cantal

Vous êtes actuellement : Actualité  / Le Bulletin Syndical de la section départementale SNUipp - FSU 15 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 février 2005

Bulletin février 2005 supplément N°3

Edito Fermetures envisagées par l’IA, Carte scolaire, Et pourtant, il y a des besoins ! AIS en difficulté, mais fiesta à l’IA ! Mi-temps ; remplacements ; directions ; notation Sécurité ; retraite ; CPC Manifestation unitaire du 5 Février

Tous ensemble le 5 février !

La mobilisation des enseignants contre la politique de régression sociale et de destruction des services publics continue contre ceux qui espéraient que le souvenir du printemps 2003 nous ferait taire.

Jeudi 20 janvier, nous étions plus de 1200 dans les rues d’Aurillac, fonctionnaires ou pas, à dire non à la libéralisation programmée des services publics. (60% de grévistes dans le premier degré dans le département). Le gouvernement dit comprendre les inquiétudes des fonctionnaires, mais cela ne l’empêche pas de programmer la destruction d’emplois dans toute la fonction publique (dont 9 postes d’enseignants du premier degré dans le Cantal).

Sarkozy déclarait récemment qu’il fallait réduire le nombre de fonctionnaires, améliorer la rentabilité des services publics et en contrepartie, mieux rémunérer les fonctionnaires. La mise en musique des deux premiers points est en route, on attend toujours pour le rattrapage de nos salaires...

Plus largement, la logique de ce gouvernement est soi disant de « faire travailler plus ceux qui veulent gagner plus ». Mais pour ça il faut déjà avoir un emploi et ce pays compte 2,5 millions de chômeurs. La suppression des postes de fonctionnaires, la remise en cause des 35 heures, l’allongement de la durée de travail (souvenez-vous de la réforme Fillon !) tout va dans un même sens : l’accroissement du nombre de chômeurs et la précarisation accrue des salariés, qui en est la conséquence directe.

Comme d’autres le SNUipp refuse cette logique libérale qui place l’économie et les profits individuels au centre du système. Nous nous battrons toujours, et dans la plus grande unité possible, pour le partage du travail et des richesses.

Alors, salariés du privé ou du public, retraités, chômeurs, étudiants,...tous ensemble, le 5 février, affirmons qu’un autre monde est possible, un monde où chacun a droit à un vrai emploi et un vrai salaire !

Alain Poignet

PDF - 113.4 ko
bulletin N°46 supp3

 

42 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 15

Bâtiment de l’Horloge 7, place de la Paix 15000 AURILLAC

Tel : 04 71 64 03 35 Fax : 04 71 64 00 17 Email : snuipp15


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Cantal, tous droits réservés.